index

 photo SDC12429_zpse0ddb3a2.jpg

2013 | juin | 1 note | lien

Sainte-Foy-la-Grande, La Grande-Rue et vieille maison à tourelle (XIIIe siècle).

Sainte-Foy-la-Grande, Les Cornières.

2012 | novembre | 1 note | lien

le Fleix, Dordogne touristique. Vieille gravure de 1840.

Pineuilh, L’église.

2012 | novembre | 0 note | lien

Castillon-la-Bataille, vue générale. En premier plan la nouvelle piscine. Le pont sur la Dordogne.

Castillon-la-Bataille, Les bords de la Dordogne avec le pont.

2012 | novembre | 0 note | lien
2012 | août | 0 note | lien

Reprezent aux J.O.

Tir : Véronique Girardet (née en 1965) – club : Castillon-la-Bataille / spécialité : skeet olympique

Aviron : Stany Delayre (né en 1987 à Bergerac) – club : SN Bergerac / spécialité : deux sans barreur poids léger

Aviron : Matthieu Androdias (né en 1990 à La Rochelle) – club : Aviron toulousain / spécialité : quatre de couple – club précédent : Club Nautique Foyen (Sainte-Foy CN) de 2005 à 2008

"Le Pays Foyen sera représenté aux jeux olympiques 2012 à Londres, en la personne du Pineuilhais Mathieu Androdias" dixit le site de Pineuilh

2012 | juillet | 0 note | lien
2012 | juillet | 0 note | lien

Miss Saint-Sulpice

Comme pour miss france !

"Elles sont habituellement des demoiselles parfaitement normales, pas très différentes des autres jeunes filles qu’on croise dans la rue. Mais samedi soir, les 14 candidates en lice pour l’élection de Miss Saint-Sulpice étaient tout simplement les reines de la soirée. La famille, les amis, le village ont tous répondu présent pour cette première dans l’histoire de Saint-Sulpice-de-Faleyrens, où le foyer communal était bondé pour admirer les jeunes filles de 16 à 21 ans qui voulaient tenter leur chance au concours de beauté local.

Menées par Michelle Dumonteuil, épouse du maire et véritable maîtresse de cérémonie, elles ont défilé tels de vrais top-modèles sur le podium. Dans un premier temps, elles ont porté une tenue qu’elles-mêmes avaient choisie, puis deux tenues de ville, et finalement, clou du spectacle, une tenue de soirée.

Comme pour les Miss France, le jury, composé de trois conseillers municipaux et de trois personnalités du village, a pu les juger non seulement sur des critères physiques, mais aussi sur leur personnalité. Elles ont montré leur grâce lors d’un ballet effectué par deux fois, et elles ont également dû répondre à un questionnaire sur Saint-Sulpice.

L’heureuse élue est Anaïs Salmi, 17 ans, avec Laure Tribaudeau, 19 ans, et Aline Lafaye, 16 ans, respectivement première et deuxième dauphines. Anaïs Salmi prendra ses fonctions de miss dès ce vendredi 11 novembre pour les commémorations aux côtés du maire. Elle remettra sa couronne et son écharpe en jeu l’année prochaine.

Quant aux autres, au-delà de la déception, elles ont pu, pour une soirée, se prendre au jeu du défilé. Elles ne mesuraient pas la taille requise pour le véritable concours des miss, et n’affichaient pas forcément les critères esthétiques et morphologiques très stricts requis pour la Miss Nationale, mais pendant quelques heures, elles étaient sans conteste les plus belles de leur village, et tous les regards étaient tournés vers elles. "

Sud-Ouest.

2011 | novembre | 0 note | lien
2011 | novembre | 0 note | lien
2011 | novembre | 0 note | lien
0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80